L’édito du maire

Fr Edito G Boudy

Votre Maire,
Guillaume Boudy

Comme on pouvait le prévoir, la crise sanitaire continue de nous contraindre et de nous menacer avec un virus dont les développements défient les prévisions et contournent les barrages qu’on lui oppose. C’est le cas des nouveaux variants apparus à travers le monde en ce début d’année, face auxquels la plus grande vigilance individuelle et collective est de rigueur.
Vigilants nous le sommes à Suresnes, et mobilisés encore davantage. La Ville, ses services et ses élues en charge de la santé et des seniors, mais aussi la communauté des professionnels de santé de Suresnes ont, dans des délais une fois de plus contraints, fait la preuve de leur engagement et de leur expertise en permettant à Suresnes d’accueillir l’un des treize centres de vaccination du département.

Qualité des services à Suresnes
Son ouverture, le 20 janvier, pour les plus de 75 ans et les personnes atteintes d’une pathologie grave, témoigne de la qualité des services au public dispensés à Suresnes, et de notre capacité à réagir avec agilité et efficacité aux impératifs de la lutte contre la crise sanitaire. Malgré toute notre mobilisation, certaines personnes ont rencontré des difficultés pour joindre le centre d’appel. Nous mettons tout en oeuvre pour répondre au mieux à chacun.
La mise en place de ce processus de vaccination est certes encore conditionnée dans ses débuts par les limites de la production des doses de vaccins, par une poignée de laboratoires, face à une demande mondiale. Mais elle confirme le rôle déterminant de l’échelon local, en particulier communal,aux côtés de l’Etat pour déployer les politiques publiques au plus près des besoins des habitants.
Cette capacité d’innovation, d’adaptation, est aussi la clef de la résilience économique des entreprises. A Suresnes, elles sont nombreuses à montrer l’exemple, comme le détaille le dossier de Suresnes mag de février qui analyse les recettes de ces entrepreneurs résilients : le secteur d’activité bien sûr, mais aussi la souplesse, la volonté d’investir sur l’intelligence et l’innovation, le goût pour la coopération et le sens de la responsabilité sociale.
Il ne s’agit pas de minorer l’ampleur des difficultés de nombreuses sociétés et notamment des plus fragiles, qui sont souvent les plus petites, pour lesquelles il faut réorienter certaines aides et en inventer d’autres. Avec les élus en charge de l’emploi et du développement économique et commercial, nous cherchons à favoriser l’évolution et l’implantation de ces entreprises résilientes.
Nous pouvons le faire car nous sommes proches de nos entreprises et de leurs besoins. Et nous voulons le faire car leur santé conditionne celle de l’ensemble du tissu social et économique suresnois, à commencer par le commerce qui peut s’appuyer désormais, comme nous nous y étions engagés, sur l’évolution de suresnes-boutique.fr, qui devient une véritable plateforme pérenne d’e-commerce sur laquelle j’invite tous les Suresnois à se rendre pour favoriser l’achat et l’emploi locaux.

Pour une ville plus durable
Comme nous y sommes engagés, nous souhaitons être toujours plus à l’écoute de vos besoins et de vos attentes. C’est pourquoi dans les prochaines semaines sera lancée une vaste concertation pour définir ensemble un plan vélo suresnois qui va, avant l’été, renforcer la place et la sécurité des mobilités douces dans notre ville.
Dans le même esprit, je rappelle à ceux qui ne l’auraient pas encore fait, qu’ils ont encore jusqu’au 15 février pour proposer leurs idées dans le cadre du nouveau Budget participatif pour améliorer la vie de leur quartier.
Enfin, nous lancerons, au printemps prochain, une réflexion prospective partagée avec vous sur l’avenir de notre ville à moyen terme, pour anticiper et maîtriser les défis futurs.
Ensemble inventons le Suresnes de demain, tout en restant attentifs aux besoins du quotidien.

Éditos antérieurs :

Espérer et s’entraider

En savoir plus

DES FETES DE RETROUVAILLES ET DE SOLIDARITE

En savoir plus

RESISTER ET AGIR…

En savoir plus