Bien s’engager, c’est possible !

décembre 2019

La Journée du bénévolat du 9 décembre a pour but de permettre aux candidats au bénévolat de rencontrer les acteurs du monde associatif et des services de la Ville pour trouver une mission et une structure correspondant à leurs compétences et envies. Des portes ouvertes dans les associations et les structures, ainsi que trois tables rondes sont prévues pour illustrer les opportunités de l’engagement.

Texte : Stéphane Legras

L ’engagement bénévole est un des ciments de notre société et une tradition à Suresnes, explique Gunilla Westerberg- Dupuy, adjointe en charge de la Maison pour la vie citoyenne et l’accès au droit. La ville le met en valeur depuis longtemps, et le travail que nous avons mené ces dernières années avec l’Observatoire citoyen et des intentions bénévoles permet de le renforcer et de le structurer davantage. »

Cette action se concrétise notamment avec l’organisation d’une journée du bénévolat et de l’engagement. La prochaine, qui se tiendra le lundi 9 décembre, permettra une fois encore de favoriser l’engagement et de valoriser les bénévoles.
Vous avez envie de vous lancer mais vous ne savez pas dans quelle mission et auprès de quelle structure ? À partir de 19h, vous pourrez en rencontrer de nombreuses et assister à trois tables rondes. Des bénévoles y évoqueront leur expérience dans les domaines de l’action sociale et de la solidarité, de la prévention et de la santé ainsi que de l’environnement. Ils expliqueront bien sûr les apports de leur mission mais aussi leur diversité.

Bénévolat de compétence

Quand l’un effectuera une action ponctuelle, par exemple pour le Clean up day,  l’autre s’investira plus régulièrement, en intervenant une fois par semaine à la Croix rouge ou au Square (lire ci-dessous), alors que certains se lanceront dans le bénévolat de compétence, par exemple avec un bénévole en Maison de quartier ayant des aptitudes au bricolage.

Sur le plan des apports, l’engagement bénévole, outre l’aspect humain, permet aussi d’apprendre puisque certaines associations proposent de petites formations, comme les Femmes relais ou le Relais de Sarah qui forment à l’enseignement du français langue étrangère. L’engagement peut aussi être l’occasion de découvrir un nouveau domaine par exemple dans un projet de réorientation mais aussi d’acquérir de l’expérience.
En parallèle, des portes ouvertes vont être proposées dans différents lieux (voir ci-contre). Ce sera l’occasion pour les candidats à l’engagement de tester les missions de chacune et, qui sait, là aussi, de trouver celle qui leur conviendra.

Plus généralement, l’Observatoire citoyen, intégré à la Maison pour la Vie citoyenne et l’Accès u droit (MVCAD) propose un accompagnement individuel des volontaires. En 2018, il a reçu 162 intentions bénévoles dont 130 ont été orientées vers des structures.

J’agis localement pour l’environnement en mettant à profit mes compétences en gestion de projet.  L’Observatoire citoyen et des intentions bénévoles de la Ville m’a orientée vers l’Éco-quartier Liberté Mont-Valérien dont j’ai trouvé le projet génial. Ce sont des Suresnois qui oeuvrent bénévolement pour changer les choses localement en matière de biodiversité, d’eau, de déchets, d’énergie ou encore de mobilité. J’apprends beaucoup de choses ; par exemple comment installer des composteurs dans sa résidence ou participer à l’amélioration des conditions de déplacements doux…

Nelly Jarousseau, de l’association Éco-quartier Liberté Mont-Valérien, avec laquelle elle met
en place un réseau de partage de bonnes pratiques éco-responsables des écoles, collèges et lycées.

« Apporter ma pierre à l’édifice »

À 69 ans, Patrick Robert intervient chaque vendredi au Square. Et ce n’est pas son seul engagement bénévole.

Il n’en est pas à son coup d’essai et ce n’est pas un coup du hasard qui l’a fait rejoindre le Square. Plutôt un joli coup de l’Observatoire citoyen et des intentions bénévoles. « J’avais rempli un formulaire sur le site Internet de la ville de Suresnes, l’équipe de l’Observatoire m’a orienté vers cette structure municipale ouverte à toutes les personnes adultes en situation d’isolement ou en difficulté, dont j’ai rencontré les représentants lors du Forum des associations de 2018. J’ai été étonné qu’un tel lieu d’accueil existe et qu’il soit municipal », explique Patrick Robert, qui y est bénévole depuis maintenant plus d’un an.
C’est loin d’être son premier engagement. Il a un temps oeuvré au sein des Restos du coeur où il s’occupait des dossiers de retraite des bénéficiaires.
« Je les avais rejoints en 2011, à mon départ en retraite. Sachant que j’étais adjoint au chef du personnel à la Snecma, devenue Safran, il y avait un aspect social à mon activité. Aux Restos du coeur c’était en quelque sorte du bénévolat de compétence », estime-t-il.

Riche d’enseignements

Après avoir arrêté au bout de trois ans, il a rejoint une association d’une commune voisine qui apprend à lire et à écrire à des réfugiés étrangers. Grand marcheur, il a été amené à rencontrer de nombreux sans-abris et à les aider pour faire leurs papiers. Un investissement qui pourrait étonner certains mais tient de l’évidence pour Patrick Robert.

« C’est riche d’enseignements. J’ai peut-être une fibre pour cela, j’ai l’impression de pouvoir apporter ma pierre à l’édifice. Et cela permet de relativiser énormément. C’est important de m’impliquer localement. Le contact avec d’autres cultures et d’autres milieux m’apporte beaucoup, c’est intellectuellement stimulant», insiste le Suresnois.
Depuis un an, il est donc tous les vendredis au Square, où il anime une discussion. « Il y a souvent plus de 20 personnes. On parle de beaucoup de choses. Avec trois Roumains, nous avons par exemple évoqué leur pays, et aujourd’hui nous avons abordé l’histoire des États-Unis. Et quand une sortie, par exemple au cinéma, est organisée, je les accompagne », liste Patrick. Qui pourrait ajouter qu’il aide également des élèves en grande difficulté d’une école de comptabilité de Puteaux.

S. L.

650 Le nombre de bénévoles à Suresnes dans le champ solidaire

Du 7 au 20 décembre, portes ouvertes

Associations et structures qui recherchent des bénévoles et pourront être visitées librement.
● Samedi 7 : jardin partagé Les Myosotis en liberté (14h-17h)
● Mardi 10 : Club Longchamp (1 rue G. Flourens, 9h30-12h),  Relais de Sarah (9 avenue G. de Gaulle, 10h-12h), Les Alizés (espace écoute cancer, CMM, 12 rue Carnot, 10h30-12h et 14h30-16h30), Le Square (16 rue Berthelot, 13h-16h30), Trico’dons (14h-17h30), L’Espace des parents (1 avenue d’Estournelles de Constant, 15h-17h), Puzzle coworking (3 place du Ratrait, à partir de 18h)
● Mercredi 11 : La Maison des aidants (CMM, 10h-12h), Les Alizés (10h30-12h et 14h30-16h30), Celije (77 boulevard H. Sellier, 11h-12h30), Le Square (13h-16h30), Lire et faire lire 92 (Médiathèque, 5 rue Ledru Rollin, 14h30-15h30), Femmes et hommes relais (27ter rue A. Caron, 14h-16h30).
● Jeudi 12 : Club Longchamp (9h30-12h), Relais de Sarah (10h-12h), La Maison des aidants (10h-12h), Secours populaire français (29bis rue A. Caron, 10h-12h et 14h-16h), Les Alizés (10h30-12h et 14h30-16h30), Cécile Sala (14 avenue C. de Gaulle, 13h30-15h), Trico’dons (14h-17h30), Résidence autonomie Albert Caron (24 rue A. Caron, 15h17h), L’espace des parents (15h-17h).
● Vendredi 13 : Relais de Sarah (10h-12h), Le Square (13h-16h30), Trico’dons (14h-17h30).
● Dimanche 15 : Part’ages 92 (47 boulevard H. Sellier, 9h30-17h)
● Lundi 16 : Relais de Sarah (10h-12h), Celije (11h-12h30), Le Square (13h-16h30), Celije (14h-15h30), Trico’dons (14h-17h30), Maison des parents Ferdinand Foch (36bis avenue F. Roosevelt,
14h-18h), Contrôle-Z (16h45-18h), Croix-Rouge française (20 rue Merlin de Thionville, 18h-21h).
● Mardi 17 : Club Longchamp (9h30-12h), Relais de Sarah (10h-12h), La Maison des aidants (10h-12h), Les Alizés (10h30-12h et 14h30-16h30), Le Square (13h-16h30), Trico’dons (14h-17h30), Maison de parents Ferdinand Foch (14h-18h), Puzzle coworking (à partir de 18h).
● Mercredi 18 : Les Alizés (10h30-12h et 12h-14h30), Le Square (13h-16h30), Femmes et hommes relais (14h-16h30), Trico’dons (14h-17h30), Maison de parents Ferdinand Foch (14h-18h), Lire et faire lire 92 (14h30-15h30).
● Jeudi 19 : Club Longchamp (9h30-12h), Esat les ateliers Cité-jardins (9h-12h), Relais de Sarah (10h-12h), Les Alizés (10h30-12h et 14h30-16h30), Secours populaire français(10h-12h et 14h-16h), Trico’dons (14h-17h30), maison de parents Ferdinand Foch (14h-18h), Association des paralysés de France (MVCAD, 28 rue Merlin de Thionville, 14h30-17h).
● Vendredi 20 : Relais de Sarah (10h-12h), La Maison des aidants (10h-12h), Trico’dons (14h-17h30).

➜ Le lundi 9 décembre à 19h, Journée du bénévolat avec trois tables rondes

• « Être bénévole dans le domaine de l’action sociale et de la solidarité » avec le Square, le Secours populaire, un jeune de la commission Solidarité du Conseil communal de la jeunesse et la Croix-Rouge (dispositif Français langue étrangère).
• « S’impliquer auprès de différents publics dans le domaine de la prévention et de la santé » avec l’association Cécile Sala (accueil et écoute des personnes déficientes visuelles et sensibilisation dans les écoles), les Alizés (accueil et écoute) et l’animatrice de l’atelier mémoire de la résidence Caron.
• « Agir localement en faveur de l’environnement » avec les Myosotis en Liberté, Part’Âges 92, la Légumothèque de la Maison de quartier des Chênes, un bénévole du Collectif solidaire des Chênes pour l’action CleanUp Day. Salle des fêtes (2 av. Carnot).

◆ RENSEIGNEMENTS AU 01 41 18 37 39 ◆

Partagez l'article :