Bonne rentrée !

septembre 2022

Jeudi 1er septembre, les élèves de Suresnes, comme tous les écoliers français,  ont repris le chemin de l’école. Le point sur les nouveautés et les orientations de cette nouvelle année scolaire à Suresnes.

Quelque 4 095 élèves ont retrouvé le chemin des 18 écoles maternelles et élémentaires publiques de Suresnes, le 1er septembre. La veille, 180 enseignants du primaire, 58 ATSEM(*) et 36 agents d’accueil et d’entretien avaient effectué leur pré-rentrée pour les derniers ajustements avant le grand jour, comme les 89 agents dédiés à la confection des repas. Dès le 30 août, les équipes d’animation du périscolaire étaient elles aussi dans les écoles pour un temps d’échange avec les équipes éducatives avant la grande rentrée des enfants. La Ville accueille cette année deux nouveaux directeurs d’école : à l’école Berty Albrecht et à l’école Noor Inayat Khan dite Madeleine.

Le numérique renouvelé
A la fin du mois de septembre, toutes les classes des écoles élémentaires seront équipées d’un nouvel écran numérique interactif, remplaçant les anciens tableaux numériques interactifs vieillissants. En 2021 et 2022, Suresnes a investi près de 380 000 euros (financés pour moitié par le ministère de l’Education nationale dans le cadre du Plan de relance) pour renouveler les classes mobiles, les écrans et tableaux numériques interactifs ainsi que pour installer un environnement numérique de travail.
L’ensemble des écoles verront les échanges avec les familles facilités et pourront ainsi aisément échanger des ressources pédagogiques. Il sera présenté aux enseignants début septembre.

Anti gaspi : plus que jamais
Les règles sanitaires imposées par la crise du covid avaient perturbé les actions pour lutter contre le gaspillage alimentaire dans les écoles. Les tables de tri seront généralisées dans toutes les écoles, d’autant plus opportunément dans le contexte de hausse des prix des denrées alimentaires. L’implication des enfants dans le choix des menus continue de s’inscrire dans la démarche Mon Restau responsable.

Davantage de sorties en fin d’année
Depuis l’an dernier, la Ville a redéployé les mises à disposition de cars sur les périodes les plus demandées pour permettre à toutes les classes de pouvoir bénéficier d’une sortie scolaire entre mai et début juillet, en plus des créneaux disponibles le reste de l’année.

Renforcement du Programme de réussite éducative
Le Programme de réussite éducative accompagne depuis de nombreuses années les enfants suivis jusqu’à leur entrée au collège quand c’est nécessaire. En concertation avec les collèges, des actions de lutte contre le décrochage scolaire seront proposées aux collégiens.

Sur le bout de la langue
Et l’apprentissage des langues étrangères ? Après une longue période de restriction des échanges internationaux du fait de la crise sanitaire, Suresnes a réamorcé les relations avec l’ensemble de ses villes jumelles dans ce sens, notamment avec Hackney (Royaume-Uni) et prochainement avec Holon (Israël), Hann. Münden et l’Arrondissement de Göttingen (Allemagne) et Villach (Autriche). Suresnes poursuit ses actions de coopération décentralisée avec le lycée Dutty Boukman au Cap Haïtien malgré le retrait des équipes de l’Alliance française sur place, correspondants locaux historiques de la Ville.

*agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles,
employés par la Ville.

 

4 questions à Muriel Richard,

première adjointe au Maire, déleguée à l’Education

La population scolaire diminue ces dernières années en Ile-de-France. Qu’en est-il à Suresnes ?
Nous enregistrons une baisse d’environ 180 élèves en primaire par rapport à la rentrée dernière. Mais ce qu’on appelle parfois « l’exode covid vers les campagnes » ressenti ces dernières années tend à se stabiliser. On enregistre également cette tendance en amont dans le secteur de la petite enfance. Une classe ouvre à l’école maternelle Edouard Vaillant. Les écoles Simone Veil, Berty Albrecht, Jules Ferry et Vaillant-Jaurès ferment chacune une classe.

Le non-remplacement des enseignants malades a beaucoup perturbé la vie des familles et des entreprises. Que peuvent faire les villes ?
Les communes n’ont pas de levier sur cette problématique. Ces métiers souffrent d’un désintérêt national et l’Education nationale peine à recruter. Nous ne pouvons qu’espérer qu’il y aura moins d’absences liées au covid cette année. Même si, globalement, la ville de Suresnes a beaucoup moins souffert que d’autres communes de ce phénomène.

Où en est-on de l’objectif 80 % d’aliments bio et issus de l’agriculture durable dans les repas des enfants d’ici 2026 ?
Nous maintenons ce cap malgré un contexte encore plus contraint qu’auparavant du fait d’une hausse considérable du prix des denrées alimentaires, allant jusqu’à 60 % sur certains produits. Nous allons rehausser cette ligne budgétaire sans augmenter le prix des cantines pour les familles. Malgré tout, nous sommes aujourd’hui à 52% de produits bio ou labellisés dans les repas servis aux écoliers. Nous adaptons les menus tout en maintenant notre exigence de qualité et l’équilibre alimentaire.

Le lycée Paul Langevin semble engagé sur une bonne dynamique. Une satisfaction pour Suresnes ?
Les résultats au baccalauréat sont excellents cette année encore et continuent de progresser au lycée Paul Langevin, avec 97,7 % de réussite au bac général (moyenne nationale : 96,1 %), 80 % au bac STL et 93, 5 % de réussite au bac STMG (la moyenne nationale est à 90,6 %). Une dynamique positive est enclenchée. Le lycée a gagné 15 points en trois ans sur les résultats des élèves de Terminale. Bravo aux élèves, à l’équipe de direction et aux enseignants, sans oublier ceux qui ont oeuvré avant eux dès la maternelle.

 

La rentrée 2022 dans les écoles suresnoises :

1 618 élèves en maternelle (68 classes)
2 477 élèves en élémentaire (101 classes)

Grandir, jouer, apprendre dans les centres de loisirs

Les centres de loisirs de la ville de Suresnes ont ouvert 1750 places en septembre pour faire face à la forte demande enregistrée entre la rentrée et les vacances de la Toussaint (moment où la fréquentation se stabilise à 1350 enfants par mercredi lorsque les familles ont pu organiser les activités extrascolaires de leurs enfants).
Des projets pédagogiques sont élaborés par les équipes d’animation de chaque structure. Ils se déclinent en activités variées proposées dans les centres d’accueil du soir, du mercredi ou des vacances. Objectif : développer l’autonomie et l’épanouissement de chaque enfant.

Quelques exemples d’activités :
• Des moments ensemble qui font grandir, des moments festifs et des grands jeux
• Du sport, des activités manuelles, culturelles par les équipes ou des intervenants spécialisés
• Des sorties : musées, accrobranche, escalade, parc d’attraction, base de loisirs, parcs départementaux…
• Sensibilisation prévention routière, apprendre à se déplacer à vélo, en trottinette…
• Participation à des évènements : La Grande lessive avec l’Education nationale (créations artistiques et expositions en extérieur sur un thème défini chaque année internationalement), participation à l’Uniday de l’Unicef
• Des actions en lien avec le plan de lutte contre le gaspillage alimentaire
• Mettre les enfants au coeur des activités et de la vie du centre : création de conseils d’enfants (création et aménagement de la bibliothèque du centre, aménagement du jardin du centre, définition des règles de vie communes, choix des sorties et des activités, construire son push car et le tester pendant une course…)
• Eco-citoyenneté : sensibilisation à la réduction des déchets (Ex : fresque à base de produits récupérés, création de Tawashi, fabrication de jouets à base de récupération…)
• Environnement : jardinage, création et entretien de potagers
• Sensibilisation au handicap : marché de Noël pour le Téléthon avec les fédérations de parents d’élèves, rencontres handisport, égalité filles garçons et handicap…
• Développer le bien vivre ensemble : définition de règles de vie par les enfants, création d’un jeu de société « les petits citoyens » par les enfants, des sensibilisations pour développer la bienveillance.

 

ANIMATEUR PERISCOLAIRE,
POURQUOI PAS VOUS ?

Contrats mieux adaptés, encouragement à la formation, augmentation du taux de rémunération horaire, sessions de recrutement, participation aux salons comme Chope ton Taf… La ville de Suresnes a développé de nombreuses initiatives pour recruter et fidéliser les animateurs intervenant dans les écoles maternelles et élémentaires hors vacances scolaires, pendant les vacances ou sur les pauses méridiennes.

Retrouvez les postes à pourvoir sur suresnes.fr,
rubrique Ma Ville/Services municipaux/La mairie recrute

VERS LE NOUVEAU PROJET EDUCATIF DE TERRITOIRE : LA PAROLE EST OUVERTE

Le nouveau projet éducatif de territoire (PEDT) est en cours d’élaboration. Issu d’une concertation avec les partenaires concernés (Education nationale, parents d’élèves, services de la Ville, partenaires associatifs, etc.), il permettra d’articuler au mieux les temps familiaux, scolaires et périscolaires qui composent le quotidien de l’enfant, sur l’ensemble de son parcours, de la petite enfance jusqu’à l’entrée dans la vie active.
Au printemps, un questionnaire a été lancé auprès de tous les parents ayant un enfant scolarisé à Suresnes, parallèlement à un temps de consultation des enfants pendant les activités périscolaires, et des professionnels, directeurs d’école, animateurs périscolaires. Les retours des questionnaires et des ateliers thématiques sont en cours d’analyse avec l’accompagnement d’un cabinet spécialisé. La première évaluation fait notamment ressortir une forte satisfaction des familles sur les activités proposées par le périscolaire de la Ville.

 

Prochaines élections des parents d’élèves
Les élections des représentants des parents d’élèves auront lieu, les vendredi 7 et samedi 8 octobre.

Caisse des écoles : investissez-vous !
La Caisse des écoles suit toute l’activité périscolaire et l’accompagnement de l’intégralité des aides
apportées par la Ville aux écoles pour les accueils de loisirs, les voyages, les classes transplantées, les projets sur les temps scolaires et toutes les activités périscolaires (colonies de vacances…).
Elle est composée de professionnels et de parents d’élèves. L’adhésion à la Caisse des écoles (4 euros par an) permet d’être à la fois consulté et mieux informé. Tous les parents d’élèves sont invités à y adhérer. Un formulaire d’adhésion est disponible sur le site suresnes.fr et dans le Guide scolaire diffusé en début d’année dans les écoles.

Plus de sport pour les enfants

La Ville met en place à la rentrée une Ecole municipale des sports (EMS) qui permet aux enfants jusqu’au CM2 de s’initier à plusieurs activités sportives avant de s’inscrire s’ils le souhaitent au sein des nombreux clubs sportifs de Suresnes.

« L’Ecole municipale a vocation à faire découvrir aux enfants de 4 à 10 ans un riche panel d’activités sportives. C’est à travers ces différentes initiations que nos jeunes sportives et sportifs se découvriront une passion et s’orienteront avec certitude vers une association sportive de leur choix dans laquelle ils pourront pleinement s’épanouir », commente Alexandre Burtin, adjoint au maire délégué au Sport.
Jusqu’alors limitée au seul samedi, l’offre de l’EMS se déploie dès le 12 septembre du lundi au samedi. De nombreuses activités sont proposées et accessibles aux enfants selon leur âge : parcours gymnique, jeux collectifs, athlétisme, jeux atypiques, gymnastique, jeux d’opposition, rugby flag, course d’orientation, tir à l’arc, expression corporelle, cirque, trottinette, hockey, basket, sport de raquette, acrosport. Elles sont organisées dans plusieurs équipements sportifs : centre sportif des Raguidelles, centre sportif du Belvédère, gymnase Aubry et gymnase des Cottages.
Le service des Activités périscolaires et éducatives a travaillé avec le service des Sports pour accueillir à partir de la pause méridienne et toute l’après-midi les enfants qui auront fréquenté l’Ecole des sports le mercredi matin dans le centre de loisirs le plus proche.
Les enfants qui fréquenteront les accueils de loisirs le mercredi matin pourront être accueillis à l’école des sports l’après-midi en quittant le centre avant la pause méridienne.

Lieux et horaires : suresnes.fr
Renseignements : 01 41 18 38 39
Inscriptions sur l’Espace citoyen du site suresnes.fr après création de votre compte

Bon à savoir

L’EMS fonctionne comme un accueil de loisirs et non comme une association sportive.
De ce fait, un certificat médical et une copie du carnet de vaccination sont exigés au moment de l’inscription.
Des stages culture et sports comportant 15h de pratique sportive et 15h de pratique artistique sont prévus pour les vacances de la Toussaint.
Renseignements sur les possibilités de transferts entre les écoles et les accueils de loisirs (notamment le mercredi) : 01 41 18 38 39

 

Des écoles plus responsables

La Ville s’engage à rendre les écoles plus vertes, moins énergivores et plus agréables à vivre. Cet été le plan pluriannuel de rénovation thermique et énergétique s’est poursuivi :
• Remplacement des menuiseries (double vitrage) de l’école élémentaire Jules Ferry permettant des économies sur la consommation de chauffage du bâtiment.
• Toitures terrasses : isolation à l’école élémentaire Vaillant-Jaurès, isolation et végétalisation à la maternelle Wilson.
• Pose de panneaux solaires photovoltaïques sur la toiture de l’école élémentaire Berty Albrecht : désormais, 40 % de l’électricité consommée par l’école sera gratuite.

Cinq écoles ont leur cour “oasis” en cette rentrée
Après Pontillon, Simone Veil et République en 2021, c’est au tour des écoles Dunant et Wilson en 2022, avec un investissement de 350 000 € pour l’une et 600 000 € pour l’autre. Sols clairs et amortissants, nouveaux jeux, agrandissement des espaces verts, récupération des eaux de pluie et création d’îlots
de verdure quand la taille de la cour le permet comme à Wilson (il faut respecter une surface minimum par enfant) ; ces aménagements doivent permettre de réduire les îlots de chaleur.

 

 

Au plus près des besoins des familles

La Ville, pour parfaire l’offre destinée aux familles, a lancé un questionnaire au printemps afin de mieux connaître leurs besoins.

Pour prendre encore mieux en compte les attentes des parents et ajuster son offre en matière de politique familiale, la Ville a lancé en avril via la plateforme « jeparticipe », un questionnaire sur les besoins et les préoccupations des parents. Plusieurs objectifs : développer une offre municipale encore plus adaptée, mieux identifier les besoins des parents d’enfants en situation de handicap ou à besoin particulier et évaluer les actions déjà menées. « Plus de 636 Suresnois ont répondu, ce qui est un chiffre assez élevé », se félicite Elodie Reber, adjointe au maire chargée de la Petite enfance, de la Famille et de la parentalité.
La démarche va se poursuivre dans les prochains mois. Des ateliers participatifs rassembleront à l’automne des parents ayant répondu au questionnaire et laissé leurs coordonnées, mais aussi tout parent qui souhaiterait participer (inscription par mail : jkrief@ville-suresnes.fr). Par ailleurs, la Ville va ouvrir un nouveau lieu en fin d’année, La Maison des familles. Son offre complètera celle de L’Espace des parents qui poursuivra ses activités.

Un cycle d’ateliers
Pour apporter une première réponse aux préoccupations des parents, dans les prochaines semaines, l’espace d’accueil situé à la Citéj-ardins proposera un cycle d’ateliers titré « favoriser la réussite de nos enfants. » Plusieurs rencontres thématiques seront proposées aux parents d’enfants et d’adolescents (premiers rendez-vous : rencontre avec les partenaires du quartier Vaillant Jaurès le 24 septembre, et en octobre, séances sur la concentration et la mémorisation, la compréhension de l’école, l’éducation aux médias, le harcèlement et le cyber harcèlement…). Destinés à accompagner les parents dans leur rôle éducatif, ces ateliers seront également organisés dans les écoles.

L’Espace des parents, 1 avenue d’Estournelles de Constant, tél. : 01 41 38 94 70
Programme complet sur suresnes.fr

Un nouveau lieu :
La Maison des familles
Cette nouvelle structure de soutien aux parents située à proximité de la Maison de quartier des Chênes viendra compléter l’offre de L’Espace des parents situé, lui, à la Cité-jardins.
Tous les parents, mais aussi les grands-parents pourront y accéder. De nombreux ateliers leurs seront proposés. Un fort accent sera mis sur l’orientation et le soutien des familles confrontées au handicap de leur enfant ou ayant un besoin particulier.

Partagez l'article :