Le conservatoire sur la scène de Jean Vilar

juin 2022

  • Découvrir
  • Le conservatoire sur la scène de Jean Vilar

Habitués aux spectacles de fin d’année à la salle des fêtes, les élèves du conservatoire monteront cette année sur les planches du théâtre de Suresnes Jean Vilar.
Texte : Thierry Wagner Photos : Benoit Moyen

Les jours et les répétitions filent pour les élèves du conservatoire, à mesure qu’approchent les spectacles de fin d’année scolaire. Cette année, c’est le théâtre  de Suresnes Jean Vilar qui accueillera les classes d’orchestre, d’art dramatique, de danse classique et de danse moderne pour trois spectacles différents. Un changement de dimension pour les jeunes talents suresnois.
« Il n’y a pas que l’instrument et la pratique collective. Jouer en public fait aussi partie de l’enseignement de la musique. Se familiariser avec toute une logistique d’entrée et de sortie sur un plateau, dans un lieu plus « sérieux » que la salle des fêtes, est une expérience pleine de vertus pédagogiques. C’est vrai aussi pour la danse et l’art dramatique », explique Julien Hervé, professeur de formation musicale et chef de l’orchestre à cordes du conservatoire depuis septembre. « Le théâtre est un lieu un peu plus formel qui impose des codes, vestimentaires, de prestance, de ponctualité, de respect des techniciens… » poursuit-il. Musiciens, danseurs et comédiens vont aussi devoir adapter leur jeu à la dimension du plateau de scène et à l’acoustique de la salle. « Penser au spectateur qui occupe le dernier rang en haut de la salle », insiste Julien Hervé.

Samedi 11 juin, 20h :
Spectacle musique (orchestre à cordes et orchestre d’harmonie), danse, théâtre
Samedi 18 juin, 20h :
Gala de danse classique (« Mozart » et « Le Tour du monde en 80 jours »)
Mardi 21 juin, 20h :
Gala de danse moderne

Théâtre de Suresnes Jean Vilar
Gratuit. Renseignements et réservations : 01 47 72 58 61

 

JACQUES LELUAN

14 ans, pratique le violon depuis 7 ans
(élève de Claire Bucelle)
« Je suis à l’orchestre depuis 3 ans. J’ai déjà participé à quelques concerts à la salle des fêtes, mais c’est la première fois que je vais jouer au théâtre où je ne suis allé que comme spectateur. Ça met une pression supplémentaire. Il y a moins de lumière dans la salle, le public est en hauteur alors qu’à la salle des fêtes c’est nous. Nous allons découvrir les loges et cette scène immense. J’ai toujours eu envie de jouer en public. On est porté par l’orchestre mais on a aussi une responsabilité par rapport aux autres. On doit vraiment être prêt. Ça va être bien. »

 

NATHANAEL PIPARD

11 ans, depuis 4 ans en classe de percussions
(élève de Tristan Blum)
« J’adore la batterie, même si au cours de percussions on pratique d’autres instruments, comme le xylophone, les timbales… On m’a proposé de participer à l’ensemble d’harmonie. Cette année je vais jouer à la salle des fêtes avec un ensemble de percussions et au théâtre avec l’orchestre. Ça ne me fait pas peur de jouer au théâtre, au contraire je suis très heureux de pouvoir jouer devant autant de personnes. »

Partagez l'article :