Le Celije, 10 ans et la vie devant lui !

janvier 2022

  • Vivre
  • Le Celije, 10 ans et la vie devant lui !

L’association suresnoise reste fidèle à sa vocation initiale: aider les jeunes à réaliser leurs projets. Elle en a accueillis 300 pour la seule année 2020.

Le Celije a 10 ans et de nombreuses raisons de se réjouir. « La première, c’est que nous sommes restés fidèles à notre vocation initiale, celle d’aider les jeunes à réaliser leurs projets, c’est vraiment ce qui nous tient à cœur », résume Alain Ducrocq, président et membre fondateur.

Raison de plus d’avoir le sourire, l’association suresnoise a accueilli 300 jeunes pour la seule année 2020, parmi lesquels une centaine ont bénéficié d’un suivi très personnalisé. Accompagnement des jeunes Car si certaines actions bénéficient d’une grande publicité, comme les maraudes et les distributions de colis, l’essence du Celije qu’est l’accompagnement des jeunes est moins connue.

«Les profils des jeunes sont variés. Certains ont simplement besoin d’un coup de pouce pour concrétiser un projet. D’autres sont en quête d’une voie, d’une vocation, d’une passion. Nous sommes à leurs côtés pour leur donner une chance de se réaliser. Et une petite minorité se trouve en situation de grande précarité », explique Alain Ducrocq.

Pour ces derniers, le travail de l’équipe du Celije, composée de quatre salariés, dont son sémillant responsable, Smaïl Belkacem, consiste alors en un patient travail qui passe d’abord par la restauration de la confiance du jeune en luimême mais aussi dans les adultes et les institutions. Avec au bout d’un long chemin, un logement, un travail, une formation, des loisirs, des projets…

Enfin, le Celije, qui a longtemps ressemblé à un club de garçons, a depuis quelques années conquis le cœur des filles, enchantées par les initiatives caritatives de l’association. Les jeunes ne manquant pas d’idées, le jeune Celije a encore de belles années et de beaux projets devant lui !

C.G.

Mayleen, au Celije depuis 1 an

Un lieu où les jeunes sont pris au sérieux

« C’est comme une famille. Nous sommes tous très différents mais le Celije nous rassemble. C’est un lieu où les jeunes peuvent prendre la parole et sont pris au sérieux, il en résulte de magnifiques projets ». Mayleen, 19 ans et étudiante en BTS, participe aux maraudes et aux distributions de colis alimentaires de l’association suresnoise.

« J’avais dans l’idée de participer à des maraudes… Rejoindre le Celije a été une évidence », raconte la jeune femme. Nous sommes au printemps 2020, Mayleen s’inquiète pour un sans-abri installé près de chez elle. Elle utilise les réseaux sociaux locaux pour inviter les Suresnois à donner des vêtements chauds et de la nourriture.

Son ami Yasser, qui connaît bien le Celije, fait le lien entre l’association et la jeune femme. « Ça m’a aidée moi aussi, explique Mayleen. Alors que nous étions tous enfermés, sans aucune vie sociale, cela a été une occasion de retrouver une vie amicale et collective.»

La jeune Suresnoise, fidèle des initiatives solidaires, ne rechigne pas à se joindre aux soirées débats et aux soirées jeux. Mais elle est surtout « partante pour accompagner le Celije pour les 10 prochaines années ! »

Retrouvez ci-dessous la galerie photo de la soirée d’anniversaire du Celije

Cliquez sur une image pour visionner la galerie en entière.

Partagez l'article :