Pour un stationnement plus juste

avril 2021

  • Agir
  • Actus
  • Pour un stationnement plus juste

En faisant évoluer les tarifs et en étendant la zone verte, Suresnes adapte sa politique de stationnement de surface pour la rendre plus équitable et plus efficace. Ces changements devraient permettre aux Suresnois abonnés de stationner plus facilement.

L’aménagement des tarifs de stationnement, qui ne concerne pas les résidents abonnés, entrera en vigueur début mai. Cette évolution, la première depuis 4 ans, doit permettre de redresser la situation financière de la délégation de service. Le délégataire, qui accuse un déficit de près de 1million d’euros, se rémunère en effet sur les tickets pris aux horodateurs et les abonnements des résidents et des professionnels.

Le FPS (Forfait post stationnement) passera quant à lui à 35 € une fois par jour en zone verte, et à 35 € deux fois par jour en zone rouge. Son montant n’était pas suffisamment dissuasif puisque seulement 22% d’automobilistes prenaient un ticket en zone rouge. Les Suresnois sont en très grande majorité bons payeurs et l’augmentation du FPS ne coûtera qu’aux seuls contrevenants (principalement des visiteurs). Par ailleurs, les recettes des FPS, qui elles sont perçues par la Ville, sont réinvesties dans des projets relatifs aux mobilités (voir Vrai/Faux).

Favoriser les Suresnois

La décision d’étendre la zone verte répond, elle, à une forte demande des résidents des rues non payantes. Avec ses zones de stationnement gratuit, la ville de Suresnes attire toujours un report de stationnement des habitants des villes voisines, au détriment des abonnés suresnois qui peinent à trouver une place près de leur domicile surtout lorsque les routes non payantes sont entourées de rues au stationnement payant.

Par l’extension, sont concernées la route des Fusillés de la Résistance, le boulevard Washington entre la rue Franklin Roosevelt et la route des Fusillés de la Résistance, la rue Franklin Roosevelt entre le boulevard Washington et la rue Victor Hugo, la rue Guillemette Fossart et la rue Paul Bert. En zone verte, 95% des places sont occupées par des résidents abonnés qui ne sont pas concernés par l’évolution tarifaire.

Nouveau système de contrôle

Un système de contrôle automatique devrait être mis en service d’ici l’été, principalement sur la zone verte. En zone rouge, le contrôle se fera toujours plusieurs fois par jour par des agents assermentés à pied.

Les défauts de paiement relevés de manière automatisée seront contrôlés systématiquement (pour s’assurer que le véhicule n’est pas en situation de déchargement ou d’arrêt avec son chauffeur au volant ou encore qu’il n’y a pas d’erreur de plaque). Le FPS ne sera édité qu’après ces vérifications et envoyé seulement par courrier, et non plus apposé sur le parebrise.

 

LES NOUVEAUX TARIFS

Gratuit : les 5 premières minutes, entre midi et 14h, et en août

Zone rouge

30 minutes : 90 centimes
1h : 1,60 euro
2h : 3,20 euros
Durée maximum 5h et donc FPS : 35 euros

Zone verte

30 minutes : 90 centimes
1h : 1,60 euro
2h : 3,20 euros
Durée maximum 8h30 et donc FPS : 35 euros

Abonnements

Pour les résidents :
12 euros par mois ou 120€ par an (inchangé).
Pour les professionnels :
29 euros par mois et 290 euros par an.
Tarifs applicables début mai 2021

 

Il est très important pour la municipalité d’être transparente avec les Suresnois. Il est indispensable de dire ce que nous faisons. Cette démarche se veut pédagogique, pour expliquer les aménagements tarifaires, et juste, en précisant que nous avons souhaité maintenir le prix des abonnements, le tout pour une plus grande disponibilité des places de stationnement.

Fabrice Bulteau, adjoint au maire en charge de la Voirie et du stationnement

 

Vrai ou faux ?

La hausse des tarifs du stationnement de surface (tickets horodateurs, abonnements professionnels) bénéficie au délégataire.
VRAI. Les paiements liés aux tickets pris aux horodateurs et des abonnements résidents ou professionnels servent entièrement à rémunérer le délégataire désigné par la Ville pour s’occuper du stationnement de surface et de sa régulation. L’objectif n’est donc pas de « remplir les caisses de la Ville » mais d’inciter les usagers à payer leur stationnement et à augmenter la rotation notamment en zone rouge et favoriser ainsi l’accès aux commerces.

Les FPS servent à payer le délégataire.
FAUX. Les FPS sont perçus par la Ville, qui les réinvestit directement dans des projets liés aux transports et aux mobilités afin de servir au mieux l’intérêt de tous en matière de déplacement : aménagements cyclables, mise en place et fonctionnement des stations Vélib’, financement de la ligne de bus AS 544 et de la ligne 263, travaux d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite…

Les majorations de paiement des FPS sont perçues par la Ville.
FAUX. Lorsqu’un avis de paiement est majoré de 50€ ou plus pour non paiement dans le délai mentionné, c’est l’Etat qui perçoit cette majoration.

L’augmentation du FPS ne sert à rien.
FAUX. L’augmentation du FPS a pour but de dissuader les mauvais payeurs. En effet, en augmentant le montant des forfaits, il y aura plus de paiements spontanés de stationnement, grâce à un effet dissuasif.

 

Partagez l'article :